close× Call Us Iraclis Spyrou : +32 476 51 16 01Pierre Ghysens : +32 475 46 91 96

Focus sur Guillaume Gilles

Odoo image et bloc de texte
Odoo image et bloc de texte

Focus sur Guillaume Gilles :

Comme vous le lirez sur notre site, dans les carnets de voyage à venir « Rhône Nord, septembre 2018 », nous avons été fortement impressionnés par la qualité globale des derniers millésimes de Guillaume Gilles.Un grand pas en avant pour un jeune vigneron très discret mais bougrement efficace…

Le style que nous lui connaissons s’affine d’année en année dans une plénitude rarement constatée dans une appellation qui pourtant souffre plus que d’autres sous les températures que nous avons connues ces trois derniers millésimes.

Cornas « Nouvelle R » 2016 : L’acquisition récente d’une parcelle (Les Rieux) située au plus haut de l’appellation lui a permis, non seulement de pouvoir proposer un peu plus de vin, mais aussi et surtout d’affirmer ce style de vin que nous aimons.

L’altitude des vignes (400 mètres) lui permet en effet de composer avec des éléments quelques peu différents des coteaux abrupts qui composent le cœur de Cornas. La structure du vin, produit sur cette parcelle « Nouvelle R », est totalement différente des autres vins de Guillaume. On y décèle une grande délicatesse, une tension et une précision qui mettent l’eau à la bouche. Un style inimitable que l’on ne retrouve guère. Je dirais du 2016 que c’est un vin juteux qui vous tapisse la bouche et vous emmène dans un monde « Cornassien» très différent… qu’on aime et qu’on assume.

 

Cornas 2016 : Le Cornas est, quant à lui, un assemblage de plusieurs parcelles.

Vous connaissiez « Les Terrasses » sur le haut de « Chaillots » en exposition sud-est et au sol de granit décomposé et sables.

Vous connaissiez aussi « Les Grands Murs », toujours sur « Chaillots » mais en exposition plein sud et au sol argilo-calcaire sur socle granitique.

Vous connaissiez « Combe de Chaillots » dans le bas des Chaillots », au sol de limons et de loess dans une portion plus ombragée et souvent assemblée avec une petite parcelle ( Mazards ») argilo-sableuse. Selon les millésimes cette parcelle est partiellement ou entièrement égrappée au contraire des autres…

L’assemblage de toutes ces parcelles donne au vin de Guillaume à la fois force et douceur, explosion et retenue, puissance et équilibre, complexité et onctuosité. En quelques mots : attention, grand vin !

 

Côtes du Rhône « Les Peyrouses » 2016 : Reste encore à vous parler de son Côtes-du-Rhône déclassé d’ailleurs en Vin de France… vin aux ceps plus que centenaires et enclavés dans un lotissement qui les protège un peu plus des intempéries. Les vieilles vignes sont issues de sélections massales. Le matériel végétal est, dès lors, très diversifié et donne au vin profondeur et richesse, amabilité et puissance, gras et rondeur.

 

Bref vous l’aurez compris, Guillaume, maintenant épaulé par sa compagne Emilie, est une valeur plus que sûre, candidat au top 5 si ce n’est au podium de l’appellation.

 

Découverte ou confirmation ? Venez le découvrir ce samedi 20 octobre.